La bonne surprise, quand on a des parents qui ont un verger avec un abricotier ampuisais dedans, c'est de rentrer chez soi le soir, et de trouver le sol caffi d'abricots (« caffi », pour ceux qui ne connaissent pas, c'est du parler de chez moi, et ça veut dire que c'est truffé, rempli, parsemé... c'est de la même origine que « clafoutis », du latin clavo , clou... ben si, je vous le dit ! :)). Il suffit de secouer un peu les branches pour qu'il en tombe encore, et vous vous retrouvez avec 3kg d'abricots dans le panier. Bon, c'est bien, mais qu'est-ce qu'on en fait, de ces 3kg ?

Et comme le titre de ce feuillet le suggère insidieusement, on en fait... de la marmelade !

En l'occurrence, j'en ai fait de deux sortes, une normale pour mon papa qui aime les confitures d'un seul parfum et bien moulinées, et une inventée pour moi qui aime bien mettre des épices et de la texture de partout.

Celle-ci donc, c'est l'inventée. Il se trouvait que j'écoutais du jazz cubain, parce que la confiture d'abricots est propice à écouter du jazz, et qu'ils passaient du jazz cubain à la radio – je ne sais plus quel groupe, par contre. Et à Cuba, il y a du rhum, et justement, yohoho, j'avais une bouteille de rhum sous la main (presque vide, on l'utilise pour la cuisine). Et si je disais les ingrédients, ce serait pas mal. Donc :

Ingrédients :

  • 1 kg d'oreillons d'abricots
  • 700g de sucre
  • 2 bouchons (ou 3) de rhum
  • épices : cannelle et 2 clous de girofle.

Préparation :

  • Nettoyez, coupez et dénoyautez les abricots, laissez-les macérer dans le sucre et ajoutez deux clous de girofle et la cannelle.
  • Quand le sucre est devenu sirop, ajoutez le rhum, et laissez cuire tout doux la confiture, jusqu'à ce qu'elle soit prise.
  • Laissez les oreillons tels quels, c'est joli, et ça fait de la texture, et j'aime bien trouver des morceaux de fruits dans la confiture.
  • Mettez en pots, refermez les pots, et gardez suffisamment de confiture dans la casserole pour pouvoir la racler...

Décidez qu'à 22h41, le dernier couvercle vissé, la vaisselle peut attendre le lendemain, et allez rejoindre votre lit douillet... l'odeur de la confiture a envahi toute la maison... rêves gourmands :)